Baby-poney : une super activité pour les tout-petits

Baby-poney : une super activité pour les tout-petits

Rencontre avec la mascotte du poney-club

Depuis le temps que P’tit Loup en avait envie, le grand jour est arrivé : Hier fut sa première séance de Baby-poney, à 2 ans.
P’tit Loup avait déjà l’habitude d’évoluer parmi les poneys dans le club où monte Grand Loulou chaque mercredi. Déjà, dans le porte-bébé, il cherchait à toucher les chevaux lorsque je passais près d’eux. Il penchait même sa tête pour faire un câlin à ces grosses peluches géantes ! Lorsqu’il a su marcher, il a pu participer avec bonheur  au pansage des poneys avec son frère.  Ces derniers mois, il manifestait de plus en plus l’envie de faire comme Grand Loulou. Il voulait MONTER à poney. A Noël, la famille lui avait offert une carte de 10 séances pour essayer. Nous avons attendu que la météo soit plus clémente et c’est naturellement le jour du printemps qu’il a débuté l’équitation pour tout-petit. Quel est l’intérêt du baby-poney ?

Le bambin développe son langage

Petit à petit, vers 18-20mois, P’tit Loup  a intégré les différentes étapes à respecter pour bien soigner un poney : L’ordre et le nom des brosses, le nom du matériel de base et les étapes pour préparer l’animal. Bien qu’il parle encore assez mal, il comprend parfaitement chaque mot de vocabulaire spécifique. Rien qu’en brossant le poney, il a appris mine de rien les différentes parties du corps. Rien de mieux pour un tout-petit que d’apprendre par le geste !

Le baby-poney stimule les sens

Des sensations olfactives

Ah cette odeur forte du cheval mêlée à celle de la paille, du fumier et du cuir… Si certains adultes adorent cette odeur (ou en sont dégoûtés) le petit enfant lui, n’a pas d’à priori sur ce qu’il sent. Il y a fort à parier que cette sensation olfactive intense sera associée aux émotions du moment dans un petit coin de son cerveau…

Une richesse visuelle

Les poneys, comme les chevaux présentent une diversité de races, de taille et de couleurs. Mon aîné a une préférence pour les poneys à la robe claire. Mon cadet, lui, est attiré par les robes pie, très contrastées. Pas étonnant à 2 ans !

Une expérience tactile

Les petites mains découvrent le poney en appréciant les différentes textures : les naseaux tout doux, le poil fin, la crinière épaisse et raide… Mais aussi la souplesse du licol en nylon, la rigidité du cuir de la selle, le foin et la paille…

Une stimulation auditive

Un cheval interpelle un congénère en hennissant. Un autre remue sa litière avec son sabot. Un shetland mâche bruyamment son foin. A l’extérieur, on entend le martèlement des pieds d’un cheval au galop dans la carrière. Au dessus de nos têtes, des oiseaux vont et viennent entre les poutres de l’écurie en pépiant joyeusement. Et puis il y a ce poney retraité en liberté qui vient saluer les petits cavaliers avec un espèce de petit ronflement. Que de sons particuliers à découvrir et à reconnaître dans les oreilles de mon bambin !

Le bambin développe son empathie

En s’occupant d’un animal, le bambin développe son empathie, compétence déjà naturellement présente chez les bébés. Ainsi, il prend soin d’un autre que lui-même, il apprend à anticiper les besoins et à décoder le langage corporel de son compagnon. Mon P’tit Loup dit « colère Oney » et stoppe son geste lorsqu’il voit le poney plaquer ses oreilles en arrière. S’il voit le poney tirer sur sa longe pour atteindre son abreuvoir pendant le pansage, mon bambin me demande de l’aide pour défaire le noeud et permettre à son poney de boire.

Le baby-poney booste la confiance en soi

Quel bonheur pour mon fils de tenir dans sa petite main la longe pour emmener un poney là où il le souhaite ! A 2 ans, il est à l’âge frustrant où il veut tout faire seul. Mais il est vite confronté à ses propres limites (ou aux nôtres) ! Au club, il parvient à « maîtriser » (sous haute surveillance hein ! ) un animal plus grand que lui et pesant au moins 20 fois son poids. Dans le box, afin de brosser le poney correctement, il faut parfois l’inviter à se déplacer. Je suis admirative de voir un si petit bout de chou pousser le flanc du poney avec assurance pour accéder à l’autre côté.

Une relation particulière entre le poney et le bébé

De nombreuses études ont prouvé que la pratique de l’équitation avait des vertus thérapeutiques. Si cette activité est privilégiée, c’est grâce à cette relation particulière qui se crée entre le cheval et le cavalier. Les chevaux et les poneys sont des animaux hypersensibles. ils ressentent les émotions des individus. Cela tombe bien : nous savons que les bébés et les jeunes enfants sont des êtres d’émotions aussi ! Ils ont ce point commun d’avoir un mode de fonctionnement similaire. Une relation se crée rapidement entre le poney et le bambin, même s’il s’agit que d’une heure par semaine.

Les bienfaits d’une activité en extérieur

Nous sommes à une époque où les enfants sont souvent trop souvent enfermés entre la maison, la voiture, la crèche et les magasins. Il est primordial de leur permettre de profiter de l’extérieur le plus possible et par tous les temps. Le contact avec la nature et la lumière naturelle ont des effets apaisants. Ils aident à réguler le sommeil et l’appétit ainsi que l’humeur. Aller dehors toute l’année renforce le système immunitaire. Pratiquer l’équitation à tout âge est bon pour la santé… Tout simplement !

Un éveil moteur

Monter à poney, c’est tout d’abord entraîner son équilibre : à califourchon sur la selle, le bambin est invité à effectuer des petits gestes : lever les bras, mettre les mains sur la tête, aller toucher la croupe ou la crinière…

C’est aussi voir le monde en hauteur : bébé est presque aussi grand que Papa lorsqu’il est sur le poney !

Enfin, les petits jeux psychomoteurs permettent au petit de mieux appréhender son schéma corporel, et de se repérer dans l’espace (devant, derrière, les côtés, loin, près…)

En bref

Vous l’aurez compris, nous sommes conquis ! Et mon petit doigt me dit que ce n’est pas fini : La petite dernière, du haut de ses 9 mois, semble être trèèèèèès intéressée aussi !

Et toi, as tu essayé le baby-poney avec tes enfants?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.